FICHE TECHNIQUE

  • Nom: JUAN MIGUELIZ Leyre Trail
  • Type: Course de Montagne.
  • Date: 20 octobre 2018
  • Lieu: Sierra de Leyre
  • Lieu de départ / Arrivée: Monastère San Salvador de Leyre
  • Distance: 21 Km
  • Dénivelé: +1400 m/ -1400m
  • Nombre maximum de participant: 350
  • Catégories: Homme Senior, Vétérans, Femme Senior et Vétérans

L'ITINÉRAIRE

La course a une distance de 21 km et une pente positive cumulée de 1400 mètres. C'est un test très dur et technique. L'itinéraire s'étend entièrement le long des sentiers et des montagnes.

Nous commencerons au Monastère de Leyre, un bel endroit situé sur la face sud de la Sierra, à 750 mètres d'altitude. Après un très court tronçon d'asphalte pour étirer la course, nous prendrons la Cañada Real de los Roncaleses sur un peu plus de deux épuisants kilomètres, il faudra ensuite monter à 500 mètres d'altitude et atteindre le Portillo de La Cerrada, accédant ainsi à la partie nord de la Sierra. Dans cet endroit, à 1250 mètres. altitude, le premier ravitaillement de la course sera établie (Km 2.5 de la course).

Nous continuerons le long de la Cañada Real sur deux kilomètres en descente douce jusqu'à atteindre les Rasos de Bigüezal (1100 mètres) où sera installée la deuxième station de ravitaillement. Là nous quitterons la Cañada Real et tournerons à droite pour entrer dans une sombre forêt de pins et de hêtres que nous traverserons directement sur seulement un kilomètre et 200 mètres de dénivelé positif pour accéder à la crête est de la sierra, à une hauteur de 1300 mètres. Après avoir traversé la belle crête sur plus d'un kilomètre sur un terrain très technique, nous atteindrons le Paso del Oso, un impressionnant trou dans la roche avec des vues verticales vers le réservoir de Yesa.

Après avoir dépassé le sommet du pic et laissé la croix qui le couronne à notre gauche, nous continuerons le long de la crête avec des tronçons rocheux très techniques jusqu'au km 10,5.


Nous continuerons, d'abord dans une descente douce puis sur un terrain plat, à travers la forêt de hêtres jusqu'à atteindre la quatrième station de ravitaillement (km 12 de la course).

Nous tournons à droite à travers un terrain clair jusqu'à ce que nous entrions à nouveau entre les hêtres et commençons une descente vertigineuse d'à peine 500 mètres et 150 mètres de dénivelé négatif. Après avoir tourné à gauche, nous franchirons une pente raide et technique où nous devrons utiliser nos mains pour nous placer, à quelques mètres au nord-est de la verticale du pic d'Arangoiti, à une altitude de 1000 mètres.

Nous sommes juste au-dessus de la coupe impressionnante de la Foz de Arbayún, le plus important canyon fluvial de Navarre et l'un des plus spectaculaires des Pyrénées. Après une courte descente vers le nord, tourner à gauche et se déplacer le long du versant nord du Pico Arangoiti pour un peu plus de 1 km. A une altitude d'environ 900 mètres tourner à gauche, pour aller vers un terrain épuisant et commencer l'ascension au sommet de la Sierra de Leyre. Après avoir remonté 400 mètres d'altitude en un peu plus de 1 km, nous arrivons à la crête ouest de Pico Arangoiti, à une altitude de 1300 mètres.

Nous tournerons à gauche et, après avoir traversé la crête sur un peu moins d'un kilomètre, nous atteindrons le point culminant de la course (1.353 mètres). Nous sommes dans le 16ème km de la course. Après avoir récupéré ses forces dans le cinquième et dernier ravitaillement, et déjà avec l arrivée en vue (600 mètres de dénivelée en dessous) nous commencerons la dernière section de la course.

Après la descente à travers un sol rocailleux et technique sur un peu moins d'un kilomètre, nous arrivons à une colline et continuons le long de la crête large (EL RALLAR), par un terrain 'casse jambe' dans une prairies de hêtres, avec un tronçon rocheux et technique final, jusqu'à atteindre le Collado del Monolito. Nous sommes au kilomètre 18 de la course. Nous avons un peu plus de deux kilomètres et 500 mètres de dénivelé négatif devant nous.

De là, nous devons seulement voler, d'abord sur un chemin très rapide entre les hêtres, puis sur un dernier tronçon caillouteux et plus technique entre pin set chênes. Cette dernière section, partagée avec la section initiale de la course et déjà à l'intérieur de la Real Cañada de los Roncaleses, nous mènera directement à la ligne d'arrivée.